Le Pimpfe

Pascal Nunigé est encore un enfant lorsque la seconde guerre mondiale éclate. Du haut de ses 7 ans, il nous fait vivre les événements qui ébranlent l’Alsace de 1939 à 1945. Il est à Barr le jour où les troupes allemandes investissent la ville, nous tremblons pour sa vie quand les alliés bombardent Bischheim, il est à Blasheim à la Libération. Au fil de son récit, nous découvrons la brutalité de la Germanisation, l’embrigadement de la population et la mainmise des Jeunesses Hitlériennes sur les adolescents.

La libération de Strasbourg et l’arrivée des troupes américaines font basculer l’univers de Pascal, de son frère Claude et de leurs copains. La période chaotique qui suit la libération entraîne ces garçons, qui n’ont pas froid aux yeux, dans des aventures hors du commun où la mort et le danger sont omniprésents.

Témoin privilégié de son temps, Pascal Nunigé brosse avec malice le portrait de quelques personnages hauts en couleurs, symboles d’une époque aujourd’hui révolue. Nous le suivons dans son parcours d’homme avec ses joies, ses peines et ses désillusions. Arrivé au terme de sa carrière, toujours actif, il s’engage dans la lutte contre le surendettement et la précarité, au sein de l’association CRESUS Alsace du  Nord.

Lire l'extrait